Cultilene lance Motorleaf – Service de prévision des récoltes pour l’horticulture globale

L’intelligence artificielle est la clé d’une prévision précise des cultures

Cultilene a conclu un partenariat avec Motorleaf. Cette entreprise canadienne se concentre sur le développement de solutions d’intelligence artificielle pour le secteur horticole. Le service avancé de prévision des récoltes de Motorleaf, qui se développe dans le monde entier, aide les producteurs à réduire les risques et à améliorer leurs opérations commerciales. Un exemple parfait de ‘Data Driven Growing’ ; l’un des développements les plus révolutionnaires de l’industrie horticole mondiale, et un fer de lance important de Cultilene.

En raison de l’évolution des techniques innovantes et des services axés sur les données, de plus en plus de données sont recueillies dans une entreprise horticole de haute technologie. L’intelligence artificielle peut aider les producteurs à utiliser ces données pour contrôler, prévoir et améliorer leurs processus de culture et d’affaires. Concrètement, cela signifie que de grandes quantités de données sont analysées à l’aide de techniques et d’algorithmes d’analyse de données. Cela permet de prendre des décisions plus rapides, meilleures et plus éclairées, et de limiter les risques. « Le big data et l’intelligence artificielle peuvent amener les producteurs plus loin et vont complètement changer le monde de l’horticulture », déclare Mariëlle Klijn, responsable marketing chez Cultilene. « De plus, l’intelligence artificielle peut contribuer à une production alimentaire durable, efficace et pérenne. Cette ambition s’inscrit parfaitement dans le cadre de « Challenging the Existing », l’une des valeurs fondamentales de Cultilene. Nous sommes constamment à la recherche de solutions aux défis de demain

Limiter les risques, optimiser les rendements

C’est pourquoi Cultilene lancera les solutions d’intelligence artificielle de la société canadienne Motorleaf sur le marché horticole mondial, en plus de se concentrer sur les solutions de substrat et de verre. Il s’agit pour l’instant d’un service de prévision des récoltes, qui donne aux producteurs un aperçu détaillé et précis des rendements attendus. Motorleaf a développé ce système en réponse aux demandes du marché. « En 2017, un producteur canadien de tomates nous a demandé si nous pouvions l’aider à prédire sa récolte », explique Alastair Monk, co-fondateur et PDG de Motorleaf. « Il avait besoin de prévisions plus détaillées ; jusque-là, il basait ses prévisions de récolte sur ses propres observations des cultures. Nous avons développé un algorithme qui – basé sur toutes les données disponibles au sein de l’entreprise – donne une prédiction précise de la récolte prévue. C’est très avantageux pour les entrepreneurs : par exemple, ils savent déjà à l’avance combien de produits ils peuvent vendre, de sorte qu’ils n’ont pas à vendre un produit à des prix de dumping ou à acheter davantage au dernier moment. La prévision détaillée des récoltes fournit également des outils pour mieux organiser la planification du travail. Bref : cette solution d’intelligence artificielle permet aux producteurs de limiter les risques et d’optimiser leurs opérations commerciales et donc leur rentabilité. »

Plus de précision grâce aux données de la zone racinaire

Un algorithme constitue la base de calcul des prévisions de récolte. Il s’agit d’une formule mathématique, qui est alimentée par de grandes quantités de données. « L’algorithme n’est pas uniforme, mais diffère selon les entreprises. Après tout, aucune entreprise horticole n’est la même et chaque producteur a sa propre stratégie. Par conséquent, les ingrédients d’un algorithme sont spécifiques à l’entreprise. Un producteur fournit toutes les données disponibles au sein de son entreprise – données sur les cultures, données climatiques, informations sur les variétés, etc. – et l’algorithme examine quelles données sont utiles pour établir un pronostic fiable. Un algorithme n’est jamais terminé, car les choses changent constamment au sein d’une entreprise et l’algorithme apprend de façon continue. »
Le nouveau capteur WET Cultilene, qui sera lancé plus tard cette année, peut aider les entrepreneurs à fournir les bonnes données avec encore plus de précision. Ce capteur WET permet de cartographier très précisément la teneur en eau, l’Ec et la température dans la zone racinaire. La surveillance de ces paramètres est cruciale pour garder les racines de la plante en bonne santé. Ensuite, ces données aident à affiner davantage les prévisions de récolte, qui deviennent beaucoup plus précises. « Cela correspond à notre ambition de faire progresser le producteur ; en tant que Cultilene, nous nous sentons coresponsables de son succès », déclare M. Klijn.

Valeur ajoutée

Pendant ce temps, les entreprises de tomates et de poivrons du monde entier utilisent les prévisions de récolte automatisées de Motorleaf. Les résultats sont clairs : les prévisions sont de 50 à 70 pour cent plus précises que les prévisions basées sur les observations des cultures. « Plus un algorithme analyse de données, plus il devient précis ; c’est un système d’auto-apprentissage. Bref : la valeur ajoutée ne fait qu’augmenter progressivement. En attendant, nous pouvons déjà fournir des prévisions de récolte jusqu’à quatre semaines à l’avance », explique Alastair Monk.
Cultilene est convaincu que le service de prévision des récoltes de Motorleaf apporte une valeur ajoutée aux producteurs de tomates et de poivrons du monde entier, souligne Mariëlle Klijn. « C’est pourquoi nous portons activement ce service à l’attention de nos clients. »

Keep up to date

Nieuwsbrief