Un groupe de producteurs français à la découverte du marché polonais.

Saint-Gobain Cultilene a organisé un voyage fin septembre en Pologne pour quelques représentants du groupe Océane, accompagnée de leur conseillère technique du CDDM. Au travers des visites et des échanges effectués pendant ces 2 jours à Katowice et Varsovie, les producteurs français ont acquis une bonne connaissance de l’horticulture sous serre en Pologne, avec ses similitudes telles que la technique de production en fil haut du concombre ou l’intérêt pour l’éclairage des cultures sous serre et ses spécificités comme la culture de la tomate rose variété Tomimaru Muchoo. Avec ses 1200 ha de serres chauffées consacrées à la tomate et aux concombres, la Pologne se situe proche du parc de serre en France.

Au programme était prévu le groupe Mularski mondialement connu et le groupement Vegapol. Avec Citronex, ces 3 entreprises représentent les 3 groupements leader en Pologne. L’intérêt de ce déplacement était de visiter des exploitations mais aussi et surtout de pouvoir discuter avec les chefs d’entreprise polonais sur les évolutions du marché.

Les producteurs participants au voyage font tous partie du groupe Océane. La coopérative maraichère de fruits et légumes Océane regroupe 70 membres, localisés en région nantaise, dans l’ouest de la France : 132 ha de tomates dont 30% de ronde, 30% de segmentation et 40% de grappe, 32 ha de concombres sous serres chauffées. C’est aussi pour le plein champ 6700 tonnes de mâche, 2800 tonnes de radis, poireaux, salades, … C’est un groupe en plein essor, qui investit dans les techniques les plus innovantes et durables et qui est fière des premiers résultats de sa démarche 0 résidus de pesticides.

Les participants au voyage, producteurs de tomates et/ou de concombres, en majorité des clients Cultilene, étaient curieux de connaître les expériences pratiques en culture de la variété de tomate rose : Essentiellement produite pour le marché local, la tomate rose représente environ 50% des surfaces en tomates ; la tomate ronde rouge : 16% ; la tomate beef :11% ; la tomate cocktail : 8% ; la tomate grappe : 15% devrait être en augmentation. Les rendements supérieurs obtenus en grappe incitent les polonais à augmenter ce segment explique Agnès Robert, chargée de clientèle pour Cultilene en France. Elle a accompagné les producteurs français lors de la visite.

Concernant l’arrêt des exportations en Russie, la Pologne a du considérablement diminué sa part export et ses principaux clients sont aujourd’hui les GMS telles que AUCHAN, Tesco, Lidl, Biedronka.

Niveau de culture élevé

Le premier jour, une visite du groupe Mularski à Katowice était au programme. La société familiale dirigée par les 3 frères Mularski comprend 46 hectares répartis sur trois sites, ce qui en fait la plus grande entreprise horticole de Pologne. L’accent est mis sur la culture de jeunes plants (7 millions de plants et 8 ha de plants en subirrigation), de concombres (12 000 tonnes) et de tomates roses, grappe et petit fruit (20 000 tonnes). L’entreprise produit aussi des radis en botte ainsi qu’une large gamme de jeunes plants potagers.

L’activité pluridisciplinaire ainsi que la taille de l’entreprise mérite d’être reconnue : ce type d’entreprise n’existe pas en France.

Les maraîchers français ont également été impressionnés par le haut niveau de technicité de l’entreprise polonaise ; ils travaillent avec les technologies les plus modernes. “Les concombres sont produits en fil haut et sous éclairage”. « Tout est ultra propre et en ordre. »

Le sujet « substrat » a bien entendu été abordé lors des discussions. Mularski apprécie le cube Qr, car il s’agit d’un cube solide, relativement sec et homogène mais il utilise de plus en plus le cube RootmaXX.”Pour le concombre et la tomate, ils utilisent les pains Exact Air et les cubes Qr. “La famille Mularski travaille avec les produits Cultilene depuis des années, à sa plus grande satisfaction. Elle est également très satisfaite du service et a établi un bon et précieux contact avec l’équipe Cultilene polonaise.”

La deuxième journée a été marquée par une visite à VEGAPOL, près de Varsovie. VEGAPOL est un groupement de huit producteurs de tomates, 40 ha de production dont 30 ha de variété rose et 10 ha de petits fruits. Depuis l’arrêt des exportations en Russie, seulement 5% de leur production est destinée à l’export. La visite de la station de conditionnement a révélé un équipement très moderne, un grand respect des conditions d’hygiène et s’est terminée autour d’une table à déguster les différentes variétés de tomates produites par le groupe. Il s’en est suivie une discussion très animée autour de la question du gout et des différences entre pays. Puis, les producteurs d’Océane ont ensuite visité l’exploitation de 4 ha d’un producteur, membre de VegaPOL : variété rose en majorité et tomate cerise Le producteur était très ouvert à la discussion, expliquant ses essais de densités et de porte-greffes pour obtenir un calibre élevé et un rendement supérieur à 45Kg/m2 voir 50 kg/m2. Ses jeunes plants ont été élevés sur cubes Cultilene PC par Krason, producteur de plants renommé en Pologne.

L’été caniculaire a aussi laissé ses marques en Pologne avec des dégâts plus ou moins importants mais certains producteurs ont dû arrêtés leur culture plus tôt que d’habitude, a confirmé Wojciech Junczyk, sales manager en Pologne.

Les producteurs français sont rentrés chez eux tous très satisfaits de leur voyage. Ce tour rapide a permis de mettre en avant le professionnalisme et la haute technicité de l’Entreprise horticole polonaise. Ils ont été impressionnés par le standard de culture polonais.

Qui sait ? Une visite en retour serait déjà prévue ? en tout cas l’invitation a été lancée : les producteurs polonais sont invités par le groupe Océane.”

Keep up to date

By submitting this form you consent to periodically receiving newsletters. Saint-Gobain Cultilene uses your emailaddress to send our newsletter. You can unsubscribe at any time via the unsubscribe link in the newsletter.